Visites encadrées – Secondaire

logo-JDMLa vie sous nos pieds – 6e à 5e


5-mysteres-du-solDescriptif

Le sol, un monde vivant ! Mais le sol, c’est quoi ? Qui l’habite, et quelles sont les relations entre les êtres vivants et le monde minéral ? Cette séance permet de définir ce que les scientifiques nomment « sol ». À l’aide  d’observations sur le terrain, de loupes binoculaires, de clés de détermination, de maquettes et d’expériences, les élèves identifient les habitants de ce monde fascinant ainsi que les mécanismes intervenant dans la décomposition et la structuration du sol.

I. Accueil du groupe (10 min)

Le médiateur accueille le groupe sous l’Ombrière et présente les Jardins du Muséum. Puis la classe est amenée sous le auvent dans le jardin. Après une présentation des jardins par le médiateur, la classe est divisée en deux groupes qui feront les mêmes activités mais à tour de rôle.

II. Un sol dans tous ses états (35 min)

Cette partie se fait sous la direction du médiateur dans les Potagers du Monde Les élèves vont découvrir la composition du sol et comment il a pu se former. Ils vont ensuite observer et manipuler les différents types de sol pour découvrir leur diversité. Ils vont enfin être amenés à échanger avec le médiateur sous forme de mini débat sur le thème de l’utilité du sol et sur la nécessité de le respecter.

III. La vie dans le sol (35 min)

Cette partie se déroule dans la Salle Expériences sous la surveillance de l’enseignant Tous les documents nécessaires à l’activité sous fournis à l’enseignant. Les élèves récupèrent des animaux du sol extraits par un appareil de Berlèse, puis se répartissent en 5 groupes de 3 afin d’identifier les animaux. Pour cela ils ont à leur disposition des loupes binoculaires et des clés de détermination. Ils auront ensuite à replacer les images qui correspondent aux êtres vivants déterminés sur le « Visio sol », dans leurs habitats respectifs.

IV. Bilan (10 min)

Toute la classe est réunie dans la salle découverte pour un bilan de la visite suivi d’un débat animé par le médiateur.

Animation en classe entière. La classe est scindée en deux durant une partie de l’activité, un groupe encadré par le médiateur, un groupe en autonomie avec un adulte accompagnant.

Lieu : Jardins du Muséum à Borderouge, 24-26 avenue Bourgès-Maunoury, 31200 Toulouse. Potagers du monde et Salle expériences

Durée: 2h

Accessibilité : accessible aux personnes à mobilité réduite et aux personnes en situation de handicap cognitif ou psychique

Fiche détaillée – Télécharger (PDF)

J’en retrouve mon latin  – 5e à Terminale


2-jen-ai-retrouve-mon-latinDescriptif

Le latin, à quoi ça sert ? Cette animation permet aux élèves latinistes de découvrir des usages concrets du latin, son rapport aux sciences, notamment à la botanique, mais également à la mythologie, à la géographie, à la cuisine, à l’histoire de l’art. Guidé par un médiateur, les élèves s’intéressent à deux plantes emblématiques de l’Antiquité : le laurier et l’olivier. Dans les Potagers du monde, une quête permettra aux élèves de résoudre des énigmes en analysant les noms scientifiques en latin des plantes.
En cas de pluie, prévoir une tenue adaptée.

Animation en demi-classe. 1 groupe en autonomie (supports pédagogiques téléchargeables), 1 groupe encadré par un médiateur.

Lieu : Jardins du Muséum à Borderouge, 24-26 avenue Bourgès-Maunoury, 31200 Toulouse. Potagers du monde

Durée:  2h

Accessibilité : accessible aux personnes à mobilité réduite

Spécificité : En cas de pluie, prévoir une tenue adaptée

Fiche des réponses « J’en retrouve mon latin » – Télécharger le PDF

 

logo-JDM

 

logo-JDMLes oiseaux: voyager sans se faire plumer – 6e à 5e


Descriptif

Sur le sentier oublié, les élèves partent à la découverte des oiseaux des Jardins du Muséum. En observant leur vol, leur silhouette, leurs plumes, leur bec ou des indices de présence, ils cherchent à identifier leurs trouvailles. En salle, ils regardent en détail divers éléments de l’anatomie des oiseaux : adaptations au niveau du squelette et des plumes permettant le vol, adaptations du bec au régime alimentaire. Enfin, ils voyagent avec les oiseaux pour découvrir leurs lieux de migration et les raisons d’un si long et périlleux voyage.

I. Accueil du groupe et introduction (5 min)

Le médiateur accueille le groupe sous l’Ombrière, se présente et présente les Jardins du Muséum.

II. Partie en extéri eur (45 min)

Une petite introduction devant La Vie des Etangs permettra aux enfants de constater que cette périoded’endormissement de l’environnement joue un rôle primordial dans le développement et le  fonctionnement de la nature. La classe est alors scindée en deux groupes, chaque groupe va faire les 2 activités suivantes à tour de rôle.

· Tour d’observation (en autonomie avec un adulte accompagnant – 20 min) Le groupe est conduit dans la tour afin d’observer à la jumelle des oiseaux et de prendre conscience de la saison et des individus présents à cette période.

· Sur le sentier (avec le médiateur – 20 min) Le long du Sentier Oublié ils découvriront les traces laissées par la grive musicienne (étude de restes de repas et d’outils utilisés par les oiseaux pour casser les coquilles d’escargots), le bihoreau gris (étude de pelotes de réjection trouvées sur place et travail sur le régime alimentaire de cet oiseau), le gros-bec casse noyaux (étude de restes de repas et étude de son régime alimentaire), la pie bavarde (étude du bec de cet oiseau et étude de son régime alimentaire).

Une fois cette visite terminée, le groupe entier est emmené en intérieur.

II. Partie en intérieur (45 min)

La Salle Expériences et la Salle Découvertes son mises à la disposition, tous les ateliers et les documents sont mis en place. Pour pouvoir guider les élèves, l’enseignant trouvera à sa disposition des fiches de mode d’emploi des outils pédagogiques et les réponses aux questions posées dans les différents ateliers. Pour chaque atelier les élèves ont à leurs disposition une fiche question qu’ils pourront récupérer.

· Atelier n°1 : « Il y a un os ! » (10 min) Les enfants auront à leur disposition un squelette d’oiseau entier, un bréchet, un radius/cubitus d’oiseau pour comparaison avec les mammifères : poids des os, leurs formes et leurs  onctions. Un questionnaire de comparaison leur sera fourni pour mettre en évidence l’adaptation des os des oiseaux aux vols.

· Atelier n°2 : « Dessine-moi une plume » (15 min) A la loupe binoculaire et en dessinant les enfants observeront des plumes et une aile d’oiseau, leur permettant ainsi de connaître différents types de plumes ainsi que leurs fonctions.

· Atelier n°3 : « Scientifiquement votre » (10 min) Cet atelier amènera les élèves à s’interroger sur l’utilisation du baguage des oiseaux pour suivre leurs flux migratoires, et sur les différents types de baguages.

· Atelier n°4 : « A table ! » (10 min) Replacer les restes de repas présentés en face des images d’oiseaux correspondantes et de leurs régimes alimentaires. Les élèves devront en déduire quel est l’oiseau qui doit migrer pour subvenir à ses besoins alimentaires.

· Atelier n°5 : « Ici, tour de contrôle » (10 min) Vers quels endroits les oiseaux se déplacent-ils ? Partent-ils tous dans les mêmes zones ? Combien de temps leur faut-il pour ce voyage? Cette activité permettra aux élèves de réfléchir aux différents environnements que l’oiseau doit traverser au cours de sa migration et donc les risques qu’il encourt durant son trajet.

III. Conclusion (5 min)

Le médiateur réunit l’ensemble des élèves pour animer un échange autour des questions suivantes : Quels sont les risques de la migration chez les oiseaux ? Quels sont les enjeux de la chasse sur cette période ? Où peut-on observer des couloirs migratoires en Midi-Pyrénées ?

Animation en classe entière. La classe est scindée en deux durant une partie de l’activité, un groupe encadré par le médiateur, un groupe en autonomie avec un adulte accompagnant.

Lieu : Jardins du Muséum à Borderouge, 24-26 avenue Bourgès-Maunoury, 31200 Toulouse. Jardin naturel, salle expériences et Salle découvertes

Durée:  2h

Spécificité : Prévoir une tenue adaptée aux conditions climatiques.

Fiche détaillée – Télécharger (PDF)

 

logo-JDMLes plantes et leurs stratégies face à la sécheresse – 5e à 3e – de mars à octobre


Descriptif

Trop froid, trop chaud ? Les plantes sont les championnes de l’adaptation. Elles déploient diverses stratégies pour récupérer, stocker et économiser l’eau lors des périodes de forte chaleur ou de sécheresse hivernale. Guidés par un livret, les élèves observent ces adaptations dans les potagers. En Salle expérience, des ateliers permettent de s’attarder sur les divers organes de résistance (externes, souterrains ou microscopiques).
Période : mars à octobre
Prévoir une tenue adaptée aux conditions climatiques.

I. Accueil du groupe et introduction (20 MIN)

Le médiateur accueille les élèves sous l’Ombrière puis explique le déroulé de l’animation. Il va ensuite poser les problèmes sur lesquels les élèves vont travailler : Qu’est-ce qu’une plante et quels sont ses besoins ? Dans quelles situations les plantes se retrouvent-elles en situation de sécheresse ? Quelles sont les solutions adoptées par les plantes ? Enfin les élèves vont être divisés en deux groupes, l’un va avec l’enseignant dans Les Potagers du Monde pour la partie en autonomie, l’autre va avec le médiateur dans la Salle Expériences. Au bout de 45 min les deux groupes sont inversés.

II. Observations dans les jardins en autonomie (45 MIN)

LES ADAPTATIONS PERMANENTES À LA SÉCHERESSE · Récupérer l’eau · Stocker l’eau · Limiter les pertes d’eau o Le thym o Le romarin o L’olivier o La menthe suave o L’helichrysum

LES ADAPTATIONS PONCTUELLES À LA SÉCHERESSE HIVERNALE Étude des différentes stratégies utilisées par les plantes pour passer l’hiver et découverte dans les jardins de plantes utilisant ces stratégies.

III. Observations en Salle Expériences avec le médiateur (45 MIN)

· Récupérer l’eau · Stocker l’eau · Limiter les pertes d’eau – observation de plantes grasses · Repos hivernal o Atelier bourgeon o Atelier bulbe o Atelier graine

Animation en demi-classe : 1 groupe en autonomie dans les potagers avec un livret par élève 1 groupe encadré par un médiateur en salle.

Lieu : Jardins du Muséum à Borderouge, 24-26 avenue Bourgès-Maunoury, 31200 Toulouse. Potagers du Monde, salle expériences et Salle découvertes

Durée:  2h

Accessibilité : accessible aux personnes à mobilité réduite

Spécificité : Prévoir une tenue adaptée aux conditions climatiques

Fiche détaillée – Télécharger (PDF)

 

Les fossiles , témoins des environnements – 5e à 3e


fossilesDescriptif

Dans le Labo du Muséum, par l’observation (à l’oeil nu et à la binoculaire) et la manipulation de véritables fossiles, les élèves apprennent à reconnaître des fossiles. Pour  les nommer, ils utilisent une clé de détermination. Ils pourront en déduire leurs milieux de vie par actualisme et ainsi reconstituer des paysages du passé. Enfin, les élèves pourront dater des fossiles emblématiques des différentes périodes géologiques.

I / Accueil des publics au Grand Carré (10 min)

Le médiateur accueille les élèves dans le Grand Carré et leur propose de déposer leurs affaires dans les vestiaires. Ils se rendent ensuite au Labo en classe entière.

II/ Introduction, explication (10 min)

a/ Stand Différents types de fossiles (5 min)

Un fossile est une empreinte, une piste, une forme laissée par l’activité d’animaux, de plantes qui ont vécus, il y a des millions d’années : ce sont dans la plupart des cas les parties dures d’un animal qui sont conservés comme les dents, les os, les griffes mais également la coquille, la carapace.

Les paléontologues utilisent aussi la méthode de l’actualisme. Ils étudient et comparent les animaux et les plantes associés à un milieu de vie actuel pour déterminer les environnements du passé.

b/ Étapes de fossilisation (5 min)

Pour qu’il y ait fossilisation, il faut que les animaux ou les plantes soient rapidement recouvert par des sédiments, par exemple de la boue ou du sable pour échapper à la destruction due aux bactéries et à l’oxygène.

III/ Observation et manipulation (20 min)

A) Présentation

a/ Observation des 9 fossiles à l’oeil nu et à la loupe à main.

b/ Détermination des fossiles au moyen de la clé de détermination

c/ Correction classe entière : présentation des grandes familles

d/ Avant de passer à la partie 3 tant que les élèves sont devant l’écran expliquer l’étape suivante

B) Exercice

a/ Montrer l’exemple des fossiles 7 et 9 déjà placé.

b/ Repositionner les fossiles dans leurs milieux de vie

IV/ Conclusion en classe entière (10 min)

Après avoir posé chaque fossile dans son environnement. Découvrir avec les magnets « fossiles dessins » les fossiles reconstitués avec leur corps mous dans leur environnement.

A la fin de la visite, le médiateur raccompagne les enfants dans le Grand Carré et leur redonne leurs affaires.

Le vivant et son évolution
Animation en classe entière. Classe organisée en équipes de 3 élèves maximum.

Lieu : Muséum centre-ville. Labo (2e étage)

Durée:  1h

Accessibilité : Accessible aux personnes à mobilité réduite

 

logo-JDMActeurs de la biodiversité – 5e à Terminale – De février à novembre.


9-explorons-biodiversiteDescriptif

Biodiversité… un concept à la mode, un mot que tout le monde connaît mais il est rare de l’approcher concrètement. Nous proposons aux élèves de l’étudier au plus près, à l’échelle d’un écosystème et à l’échelle intraspécifique à travers les variétés cultivées. Lors de cette séance, les élèves observent, analysent, réfléchissent à un protocole et identifient des êtres vivants à l’aide de clés de détermination. Enfin,  dans la salle d’exposition, ils débattent de notre relation à la nature. Cette activité s’adapte en fonction des saisons, de manière à favoriser l’observation directe.
Période : février à novembre.

La planète Terre, l’environnement et l’action humaine / le vivant et son évolution

Animation en demi-classe.

Lieu : Jardins du Muséum à Borderouge, 24-26 avenue Bourgès-Maunoury, 31200 Toulouse. Jardin naturel, Salle expériences et Salle découvertes

Durée:  2h

Accessibilité : Accessible aux personnes à mobilité réduite

Prévoir une tenue adaptée aux conditions climatiques.

 

NOUVEAU Biodiversité menacée ? – 5e à Terminale – De février à novembre.


biodiversite-menaceeDescriptif

Qu’est ce que la biodiversité ? Quelles places prennent l’homme et les autres espèces dans la nature ? Les collections du Muséum sont un support idéal pour aborder ces questions. Les élèvent explorent ces notions et en débattent par le biais d’activités participatives, ludiques et réflexives : jeu en sous groupe et quizz en classe entière.
Période : février à novembre.

La planète Terre, l’environnement et l’action humaine / le vivant et son évolution

Animation en classe entière. La classe sera organisée en 5 groupes.

Lieu : Muséum Centre ville. Expositions permanentes

Durée:  1h30

Accessibilité : Accessible aux personnes à mobilité réduite

 

 

 

Évolution, dans l’ère du temps  – 3e


10-evolution-dans-ere-du-tempsDescriptif

L’évolution, qu’est-ce que c’est ? Quels sont ses mécanismes ? Et l’homme, descend-il du singe ? Le ver de terre est-il plus évolué que la baleine ? Cette visite permet de mettre en évidence la biodiversité actuelle et d’aborder l’histoire évolutive des espèces à travers des exemples concrets afin de « tordre le cou » aux idées reçues pour mieux comprendre le vivant.

I. Accueil des publics au Grand Carré (10 min)

Le médiateur accueille les élèves dans le Grand Carré et leur propose de déposer leurs affaires dans les vestiaires.

II. L’animation

1) Introduction de l’animation (en classe entière) à Champs Libre

Lors de cette introduction en classe entière des notions fondamentales vont être présentées aux élèves comme l’origine commune de êtres vivants ou les mécanismes de l’évolution à travers la sélection naturelle et la spéciation. Le médiateur abordera aussi le concept d’arbre du vivant.

Les élèves sont ensuite divisés en 2 groupes : l’un va d’abord suivre la visite avec le médiateur pendant que l’autre sera en autonomie. Ils échangeront ensuite.

2) Visite de l’espace Continuum et ruptures

Après avoir rappelé si nécessaire le principe de la fossilisation, le médiateur fait découvrir aux élèves les cuticulates du passé et la grande famille des vertébrés qui vivaient au paléozoïque. La fin de cette période est marquée par une grande crise, la crise permo-trias. Le médiateur présentera cette crise et ses conséquences et abordera le rôle des crises qui ont marquées le temps géologique. Les élèves découvriront ensuite les êtres vivants du mésozoïque : les ichtyosaures et le groupe très diversifié des dinosaures. Enfin, dans le cénozoïque, le médiateur illustrera la diversité des mammifères de cette période et posera la question de l’évolution des autres animaux.

3) Débat (en classe entière) à Champs Libre

Ce temps d’échange est l’occasion de corriger le livret en autonomie et de permettre aux élèves de débattre autour de quelques clichés sur l’évolution comme par exemple « est-ce que c’est le plus fort qui survit ? » ou de thèmes comme la sélection sexuelle ou le cœlacanthe.

III. Fin de l’animation

A la fin de l’activité, le médiateur raccompagne les enfants dans le Grand Carré, et leur redonne leurs affaires.

Le vivant et son évolution

Animation en 2 demi-groupe : 1 groupe en autonomie avec un livret (à télécharger à l’onglet Ressources) et 1 groupe encadré par un médiateur.

Lieu : Muséum centre-ville. Expositions permanentes

Durée : 1h30

Accessibilité : Accessible aux personnes à mobilité réduite

Fiche détaillée – Télécharger le PDF

Livret autonomie – Télécharger le PDF

 

Les oiseaux : Origines et évolution  – 3e


oiseaux-origines2Descriptif

Au Labo, à travers la manipulation et l’observation de plumes, squelettes, et animaux naturalisés, les élèves découvrent en classe entière les caractères spécifiques et comportementaux des oiseaux. Par comparaison, les élèves mettent en évidence les points communs et les différences avec d’autres groupes d’animaux pour mieux comprendre le principe de classification, et surtout pour expliquer l’origine et l’évolution des oiseaux.

I. Accueil des publics au Grand Carré

Le médiateur accueille les élèves dans le Grand Carré et leur propose de déposer leurs affaires dans les vestiaires. Ils se rendent ensuite au Labo en classe entière.

II. Au Labo

1) Étude des caractères des oiseaux

Par petits groupes, les élèves observent grâce à une loupe binoculaire 2 types de plumes différentes (duvet et rémiges) en fonction de leur structure, leur position et leur rôle. Puis ils découvrent différents aspects anatomiques à partir de spécimens naturalisés et de squelettes. Ces observations illustreront la spécificité des oiseaux pour le vol battu.

2) Replacer les oiseaux dans la classification en comparant avec des espèces actuelles et disparues

Afin que les élèves puissent déterminer de quel autres groupes d’animaux les oiseaux sont les plus proches, ils compareront d’abord avec des espèces actuelles (mammifère, de crocodile et de tortue) notamment via l’étude du crane. L’objectif est de retrouver celui qui a le plus de caractères communs avec l’oiseau (fosses temporales, bec, écailles…). Puis, une comparaison avec les espèces disparues (dinosaures : Campsognathus, Dinonychus, Archeopteryx , Oviraptor) permettra finalement de mettre en lumière l’origine des oiseaux au sein du groupe des « Reptiles » et plus particulièrement encore des « Dinosaures » Cependant, il présente tout de même de grosses différences. En effet, seuls les oiseaux sont capable de voler.

3) Conclusion

Les élèves remobilisent les notions abordées. Les oiseaux sont des dinosaures d’un point de vue de la classification emboîtée. La plume est d’abord apparue chez les dinosaures pour la couvaison et la séduction (1 ou 2 types de plumes) et a évoluée (plusieurs types de plumes) dans un 2e temps pour le vol chez les oiseaux actuels en parallèle de la modification de l’aile.

En fonction du temps disponible, le médiateur pourra éventuellement faire découvrir aux élèves les collections de fossiles du Muséum.

III. Fin de l’activité (10 min)

A la fin de l’activité, le médiateur raccompagne les enfants dans le Grand Carré, et leur redonne leurs affaires.

le vivant et son évolution

Animation en classe entière.

Lieu : Muséum centre-ville. Labo (2e étage)

Durée : 1h

Accessibilité : Accessible aux personnes à mobilité réduite et en situation de handicap visuel

 

logo-offres-bibliothequesRecherche documentaire à séance unique – 3e à Terminale


12-recherche-documentaireDescriptif

À la bibliothèque Cartailhac, les élèves s’initient à la recherche documentaire, sur un sujet défini préalablement avec l’enseignant, en lien avec le programme scolaire ou l’exposition temporaire. Ils consultent le catalogue en ligne, comprennent le classement des documents et en exploitent le contenu.
Séance unique

Animation en demi-classe. Un groupe encadré par les bibliothécaires dans la bibliothèque Cartailhac (16 élèves maximum) et un groupe encadré par l’enseignant dans les expositions du Muséum.

Lieu : Muséum centre-ville. Bibliothèque Carthailhac

Durée : 1h

Accessibilité : accessible aux personnes à mobilité réduite

Séance unique

 

 

 

logo-offres-bibliothequesRecherche documentaire à séances multiples – 2nde à Terminale


14-recherche-documentaireDescriptif

Dans le cadre des TPE ou AP, la bibliothèque propose d’accompagner un projet pédagogique sur plusieurs séances, sur un sujet défini avec l’enseignant, en lien avec le  programme scolaire ou l’exposition temporaire. Lors de chaque séance, un demi-groupe d’élèves s’exerce à la recherche documentaire sur le catalogue en ligne, comprend le classement des documents et recherche du contenu dans ces derniers qu’ils soient imprimés ou multimédia.
Séances multiples

Animation en demi-classe. Un groupe encadré par les bibliothécaires dans la bibliothèque Cartailhac (16 élèves maximum) et un groupe encadré par l’enseignant dans les expositions du Muséum.

Lieu : Muséum centre-ville. Bibliothèque Carthaillac

Durée : 1h à 1h30

Accessibilité : accessible aux personnes à mobilité réduite

 

 

La philosophie pour questionner le savoir – Terminale


philisophie-questionner-savoirDescriptif

Venez découvrir le Muséum et ses collections sous l’angle de vue particulier de la philosophie. Le propos des expositions permet de soulever la question de la  connaissance. Croire ou savoir ? Et si l’on croyait que l’on sait ! En adoptant différents points de vue philosophiques et scientifiques, les élèves découvrent comment évoluent nos représentations du monde. L’organisation d’un échange formel leur permet de construire leurs argumentations pour défendre leurs positions.

I / Introduction, explication ( 10 min)

Espaces : Droguier, Mur des éléments

– Liens entre philosophie et science : savoir

– Distinction avec la mythologie : croire.

II/ Mises en situation (1h10) 

Espaces : Terre Planète Active, Classer Pour Connaître, Ordre Du Vivant

1) Croire ou savoir dans la connaissance scientifique :

– Trouver dans les expositions des exemples de croyance et de savoir : argumenter !

La terre est ronde ! Croyance ou savoir ? Défendre des positions opposées.

Existe-til une véritable séparation entre le vivant et l’inerte?

2) Classer permetil de connaître ?

– La logique de classification : Pourquoi classer ? Comment ?

– Les théories de l’évolution : Savoir d’hier, croyance d’aujourd’hui ?

III/ Conclusion (10 min)

Espaces : Grandes fonctions

– Est-il plus raisonnable de croire que l’on sait ou de savoir que l’on croit ?

Échange argumenté.

Contact : Nicolas.mallet@toulouse-metropole.fr

Croire et savoir (coeur de l’animation). La raison et le réel, théorie et expérience, la démonstration, l’interprétation, le vivant, la vérité (diverses évocations).

Animation en classe entière.

Lieu : Muséum centre-ville. Expositions permanentes

Durée : 1h30

Accessibilité : Accessible aux personnes à mobilité réduite

FIche détaillée – Télécharger le PDF

^ RETOUR HAUT DE LISTE ^